100%

Menu

Recherche

La Dame de pique

Opéra

La Dame de pique

Les 27 et 29 Mai
2h40
Opéra Grand Avignon
À partir de 10€
La Dame de pique - Opéra Grand Avignon

Opéra de Tchaïkovsky

La Dame de pique : à bord du Versailles-Saint-Pétersbourg

« Heureux au jeu, malheureux en amour », dit-on… Hermann entend connaître le bonheur amoureux en forçant sa chance aux cartes… Tout le monde entrevoit déjà la fin de l’histoire, sauf l’officier allemand perdu dans ses vains idéaux. Rien ne va plus.
Il est pauvre, et rêve de palais princiers. Il se voit en amant romantique, et se comporte en bandit. Enfiévrée par la passion du jeu, sa raison chavire : « vivre, aimer ? Un jeu ! Le bien, le mal, des rêves d’enfant ! » s’écrie-t-il, les yeux brillants. Lorsqu’une rumeur, une boutade de soldats, parvient à ses oreilles, le spectre de l’addiction prend possession de lui sans retour ; il ne vit plus que pour découvrir le secret magique des trois cartes qui apportent la fortune – oubliant à-demi son objectif premier, épouser Lisa. Sa quête fait sourire la bonne société. À la fin du XIXe siècle, la Russie se replie sur un conservatisme qui change de cap : elle se détourne de la Prusse et devient plus volontiers francophile, une alliance que scellent les fameux emprunts russes. Lorsqu’il reçoit commande d’un opéra à la française dans le style de Carmen, Modest Tchaikovski, le frère du compositeur, adapte La Dame de pique d’Alexandre Pouchkine à la scène et transpose l’intrigue au XVIIIe siècle – avec force souvenirs de la cour de Louis XV.

Mais ne nous y trompons pas, c’est bien au pays des tsars que Piotr Ilitch Tchaïkovski installe les tables de jeu, précisément à Saint-Pétersbourg, au cœur du pouvoir et des mondanités de cour. L’opéra ouvre le rideau sur une scène de genre, un chœur de bambins jouant au Jardin d’été avec leurs gouvernantes, se poursuit dans un salon d’apparat où pénètre Catherine II au son d’une mélodie russe, et culmine avec la manifestation d’un revenant sur les quais de la Néva ; la partition que Tchaïkovski considère dès sa création en 1890 comme son chef d’œuvre demeure un sommet de l’art fantastique russe. Nathalie Gendrot

Nouvelle production à l'initiative de la Région SUD, Coproduction Arsud, Opéra Grand-Avignon, Opéra de Nice Côte d’Azur et Opéra de Marseille

Teaser : La Dame de Pique

Coproduction Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur, Arsud, Opéra de Toulon, Opéra de Nice, Opéra Grand Avignon, Opéra de Marseille.

Teaser : ©laurent_berneron (http://www.insiderplus.fr)

Distribution

Direction musicale Jurjen Hempel
Étude musicales Kira Parfeveets

Mise en scène Olivier Py
Assistant à la mise en scène Ivo Bauchiero

Chorégraphe Daniel Izzo
Décorateur / Costumier Pierre-André Weitz
Assistant Décors Pierre Lebon
Assistante Costumes Nathalie Bègue
Lumières Bertrand Killy

Hermann Aaron Cawley
Comte Tomski / Zlatogor Alik Abdukayumov
Prince Yeletsky Serban Vasile
Tchekalinski Carl Ghazarossian
Sourine Nika Gulishvili
Tchaplitski, Le maître de cérémonie Christophe Poncet de Solages
Naroumov Guy Bonfiglio
La comtesse Marie-Ange Todorovich
Lisa Elena Bezgodkova
Pauline / Milovzor Marion Lebègue
La gouvernante / Macha Svetlana Lifar
Prilepa / Macha Anne Calloni

Danseurs : Jackson Carroll, Gleb Lyamenkoff, Fabio Prieto Bonilla

Cheffe du Chœur Aurore Marchand
Chœur de l’Opéra Grand Avignon

Chef du Chœur Christophe Bernollin
Chœur et Orchestre de l'Opéra de Toulon

Reponsable Florence Goyon-Pogemberg
Maîtrise de l’Opéra Grand Avignon

Orchestre National Avignon-Provence
Orchestre de l'Opéra de Toulon

Séances

  • Vendredi 27 mai 2022 à 20h30

  • Dimanche 29 mai 2022 à 14h30

Lieu

Opéra Grand Avignon

Opéra Grand Avignon

Voir sur la carte

Place de l'Horloge 84000 Avignon

Réserver
Partager