100%

Menu

Recherche

Hier et aujourd'hui

Hier et aujourd'hui

Partager
Opéra Grand Avignon

L’Opéra Grand Avignon : 2 siècles d’histoire

Hier...

L’Opéra est intimement lié à l’Histoire de la ville d’Avignon. Cet édifice culturel est né de la volonté des grandes familles du XVIIe siècle d’en faire une place forte de la culture en France. Tout comme les artistes qui en ont fait sa renommée à travers le temps. C’est un ensemble d’événements déterminants qui ont façonné, à travers les siècles, l’Opéra Grand Avignon tel que nous le connaissons aujourd’hui :

1650 : À Avignon, Molière vient en ville jouer L’étourdi puis en 1656 Le dépit amoureux. Les représentations se déroulent dans l’une des salles de jeu de paume, appartenant à l’épouse du peintre Nicolas Mignard. Ce dernier réalisait quelques temps auparavant, un des plus célèbres portraits de l’artiste : Molière dans le rôle de César (dans la mort de Pompée).

Image
Peinture de Nicolas Mignard représentant un portrait de Molière

Pendant cette période, sur le plan pictural et architectural, Avignon est une pépinière de talents. Des architectes comme Etienne Martellange formeront Francois de Royers de la Valfenière  et Pierre Mignard et la lignée des très prolixes frères Franque.

1732 : Création du Théâtre de la Comédie, place Crillon. Jusqu’à la création de ce théâtre, la ville d’Avignon ne dispose pas de salle de spectacle. Les troupes jouent leurs pièces notamment dans les salles de jeux de paume. À cette période, les plus grandes familles d’Avignon se regroupent dans une société à actions afin de faire édifier un vrai théâtre. Leur société se porte acquéreur d’un jeu de paume sis sur la place de l’Oulle afin de faire construire le théâtre à sa place. La responsabilité du chantier est confiée à l’architecte parisien Thomas Lainée. Dès son inauguration, on y joue la comédie française et italienne. Le théâtre restera en fonction jusqu’en 1824, date à laquelle il est décidé de faire construire une nouvelle salle, plus grande, place de l’Horloge : l'Opéra d'Avignon.

Image
Gravure représentant la Place de l'Horloge avec en fond l'Opéra

1814 : Pour qu’un opéra soit vraiment un opéra, il lui faut un orchestre capable d’exécuter les grandes œuvres du répertoire, afin de hisser la programmation à un niveau national. C’est une condition essentielle pour attirer sur le plateau les artistes de renommée internationale qui donnent tout leur prestige à l’entreprise. C’est dans cette optique que la ville d’Avignon se pourvoit alors d’un orchestre composé principalement de musiciens locaux.

L'Orchestre National Avignon Provence
Orchestre National Avignon-Provence photo © Alexandra de Laminne

Après la Première guerre mondiale, l’orchestre de la ville d’Avignon, dans sa configuration « Mozart » avec une quarantaine de musiciens, acquiert une notoriété nationale sous la baguette de chefs de renom. En 1981, il quitte son statut municipal pour devenir le vingt et unième orchestre régional de France : l’Orchestre Régional Avignon Provence (ORAP) puis l’Orchestre National Avignon Provence en 2020, soutenu par l’État, par son ministère de la Culture.

Site internet : orchestre-avignon.com

1824 : Lors des travaux d'aménagement de la Place de l'Horloge, le Conseil Municipal d'Avignon, demande à Ange-Alexandre Bondon et Alexandre Frary, architectes de la ville, de faire déblayer les ruines de l'ancienne abbaye des bénédictines de Saint-Laurent, qui jouxtaient l'Hôtel de Ville, et d'y édifier un nouveau théâtre.

1825 : Construit en moins de deux ans, l’Opéra est inauguré le 30 octobre 1825.

1846 : Ce nouveau théâtre brûle le 26 janvier dans un incendie d’origine criminel. La municipalité décide de le faire reconstruire sur le même emplacement. Elle fait alors appel aux architectes Théodore Charpentier et Léon Feuchère. Les travaux s'étalent de 1846 à 1847.

C’est à cette époque qu’apparaissent les statues de Molière et Pierre Corneille que nous connaissons aujourd’hui. Réalisées dans un premier temps par Jean-Louis et Joseph Brian, le matériau choisi pour les concevoir se détériore rapidement. Elles sont alors refaites à l’identique par le sculpteur Jean-Pierre Gras. Les œuvres originales seront quant à elle, déplacées à la mairie du Thor.

Image
Photo d'Archive de la place de l'Horloge avec en fond l'Opéra d'Avignon
Image
Photo d'Archive de la place de l'Horloge avec en fond l'Opéra d'Avignon

1847 : L’œuvre Guillaume Tell de Rossini est jouée pour l’inauguration du théâtre.

1878 : L’Opéra Grand Avignon est rénové une première fois pour devenir Théâtre à l’Italienne, style qui sera conservé à l’issue des travaux de réfection actuels en 2020.

2017 : Les derniers travaux de mise aux normes dataient des années 70. La commission de sécurité annonce la possible fermeture de l’Opéra Grand Avignon en juin 2017 pour non-conformité. La refondation de l’opéra apparait alors indispensable. Au regard des liens si particuliers que la Ville entretient avec le spectacle depuis si longtemps, il y a là une logique historique évidente.

Dès juin 2017, le Grand Avignon engage donc une restauration profonde de l’édifice culturel : agrandissement du hall, amélioration de la visibilité des spectateurs, confort et climatisation de la salle, amélioration et sécurisation des accès…

... et aujourd'hui.

2021 : Après 4 ans de travaux, parfois mis en pause à cause de contraintes liées à la crise sanitaire du Covid-19, la rénovation de l’Opéra Grand Avignon est enfin achevée.

Ainsi plus de 200 ans séparent la pose des premières pierres de cet édifice jusqu’à sa récente rénovation. Lors de votre prochaine visite, laissez-vous transporter à travers les âges, lorsque vos pas fouleront les couloirs qui vous mèneront jusqu’à votre fauteuil, comme l’ont fait, en leur temps, les spectateurs d’antan depuis sa première inauguration en 1824.

Pour aller plus loin...

Découvrez l'histoire des travaux réalisées à l'Opéra Grand Avignon de 2017 à 2021.

Les travaux de l'Opéra Grand Avignon (2017-2021)