Site officiel de l'Opéra Grand Avignon
  • LA VEUVE JOYEUSE LEHÁR
    LA VEUVE JOYEUSE

    Dimanche 27 Décembre à 14h30
    Mardi 29 Décembre à 20h30
    Jeudi 31 Décembre à 20h30

    Lire la suite

    À partir de 15 euros

  • BASTIEN ET BASTIENNE
    BASTIEN ET BASTIENNE

    Samedi 19 Décembre à 16h

    Lire la suite

    À partir de 8 euros

  • (Ré)Ouverture - Saison 2020/2021 - Le programme
    Programme de la saison

  • Le Feuillet de l’Opéra

    Blog signé Marianne Millet

CHER PUBLIC,

Suite à l’intervention de Monsieur Président de la République annonçant à nouveau le confinement à compter de ce vendredi 30 octobre 2020, nous vous informons que les spectacles ci-dessous sont annulés : (suite…)

[ANNULÉ] RENAUD CAPUÇON violon DAVID FRAY piano

  • Dates
Mardi 24 Novembre à 18h30
  • Infos pratiques
  • Tarifs : À partir de 14 euros
  • Opéra Confluence
    Durée : 1h30

Les sonates pour violon et piano de Bach travaillent sur la polyphonie et le contrepoint, distribuant les notes non pas sur les quatre cordes d’un seul violon, mais sur les trois parties du violon et du piano, mains gauche et droite séparées. C’est là que doit se réaliser le difficile équilibre entre des instruments aussi différents de puissance et de nature. Et c’est ce que réussissent magnifiquement le violon sobre et élancé de Renaud Capuçon et le piano inventif et franc de David Fray. Deux immenses interprètes qui, avec les Sonates BWV 1016 et 1017, viennent fêter le 20ème anniversaire de Musique Baroque en Avignon.
 
À la Sonate BWV 1017, Renaud Capuçon et David Fray ont souhaité associer la Sonate n°4 de Schubert, sous-titrée parfois « Grand Duo », qui est une oeuvre beaucoup plus personnelle que les trois sonatines qui l’avaient précédée, avec une construction très rigoureuse, où Schubert, tout comme Beethoven, place le « Scherzo » avant l’ « Andante ». Et, après la Sonate BWV 1016, les deux artistes interprèteront la Sonate n°1 de Schumann, créée en 1852 à Leipzig, avec Clara Schumann au piano. Pour l’anecdote, il faut savoir que Schumann n’était pas complètement satisfait de cette partition qui, pour lui, insistait trop sur le registre grave et déclarait : « J’en ai fait une seconde, dont j’espère qu’elle sera meilleure » !
 
Jean-Sébastien Bach
Sonate en do mineur BWV 1017
Franz Schubert
Sonate n°4 en la majeur opus 162, D 574
Jean-Sébastien Bach
Sonate en mi majeur BWV 1016
Robert Schumann
Sonate n°1 en la mineur opus 105
 
Concert anniversaire « Musique Baroque fête ses 20 ans ! »
En coréalisation avec Musique Baroque en Avignon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nom*
  • E-mail*
  • Site web
  • Message*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.