Site officiel de l'Opéra Grand Avignon
  • Le Feuillet de l’Opéra

    Blog signé Marianne Millet

  • Les mousquetaires au couvent

    Vendredi 29 décembre 2017 à 20h30
    Samedi 30 décembre 2017 à 20h30
    Dimanche 31 décembre 2017 à 20h30
    Opéra Confluence

    Lire la suite

    A partir de 12 euros

  • SAISON 2017-2018

    LIBERTÉ

  • Orphée

    Dimanche 3 décembre 2017 à 14h30
    Mardi 5 décembre 2017 à 20h30
    Opéra Confluence

    Lire la suite

    A partir de 12 euros

NAVETTE OPÉRA, la navette qui vous emmène à l’Opéra !

La navette Opéra est mise en place pour vous transporter facilement sur les différents lieux de spectacles. Elle vous prend en charge sur l’ensemble des arrêts des remparts d’Avignon et vous dépose à l’Opéra Confluence (Avignon), à L’Autre Scène (Vedène), , à la Salle Jean Galia (Rochefort du Gard), au Château de Fargues (Le Pontet) et au Pôle Culturel Jean Ferrat (Sauveterre).
Pour toute information, cliquez ICI

Orphée

  • Dates
Dimanche 3 décembre 2017 à 14h30
Mardi 5 décembre 2017 à 20h30
Opéra Confluence
  • Infos pratiques
  • Tarifs : A partir de 12 euros
  • Durée : 1h50

    Conférence "Orphée"
    par Simon Calamel
    > Samedi 2 décembre à 17h
    Maison Jean Vilar

    Navette Opéra disponible
    (cf. ci-dessous)

 
 

Opéra en quatre actes
Version d’Orphée et Eurydice
de Christoph Willibald Gluck
révisée par Hector Berlioz (1859)
Livret de Pierre-Louis Moline

 
Direction Roberto Forés Veses
Direction du Choeur Aurore Marchand
Études musicales Marie-Claude Papion
 
Mise en scène Fanny Gioria
Chorégraphie Eric Belaud
Décors et lumières Hervé Cherblanc
Costumes Elza Briand
 
Orphée Julie Robard-Gendre
Eurydice Olivia Doray
Amour Dima Bawab
 
Orchestre Régional Avignon-Provence
Chœur de l’Opéra Grand Avignon
Ballet de l’Opéra Grand Avignon

 
 
Parmi tous les héros mythiques convoqués sur la scène des théâtres lyriques, Orphée est sans doute le personnage le plus emblématique du merveilleux musical. Son chant souverain transcende la loi des mortels lui permettant ainsi de passer d’un monde à l’autre.
Dans sa poursuite d’un modèle idéal et son admiration pour Gluck, Berlioz s’intéresse à l’Orfeo viennois (1762), alors pratiquement oublié, qu’il fusionne avec l’Orphée parisien (1774). Il remanie la partition, remodèle quelques récitatifs, répartit l’œuvre en 4 actes et supprime certains éléments qui lui semble surannés. Danse, chœur et airs se fondent alors pour exprimer ce drame absolu.
 
De multiples variations de jeux de transparences et l’expression des dualités mettront en lumière des personnages au-delà des apparences pour finalement interroger l’être humain dans sa vulnérabilité face à l’inéluctable… Fanny Gioria
 
 
Nouvelle production de l’Opéra Grand Avignon
 
 
IMPORTANT
Cliquez ICI pour connaitre les horaires et les arrêts de la Navette Opéra

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nom*
  • E-mail*
  • Site web
  • Message*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.