Site officiel de l'Opéra Grand Avignon
  • Faust

    Vendredi 9 juin 2017 à 20h00
    Dimanche 11 juin 2017 à 14h30

    Lire la suite

    A partir de 11 euros

  • 3ème concours OPÉRA Raymond Duffaut JEUNES ESPOIRS 2017

    Vendredi 29 septembre à 20:00 DEMI-FINALE
    Samedi 30 septembre à 20:00 FINALE
    Auditorium du Grand Avignon - Le Pontet

    Lire la suite

    Tarif unique : 15 euros

  • Tous à l’Opéra, XIème édition

    Samedi 6 mai 2017

    Lire la suite

    Entrée libre

  • Anna Bolena

    Dimanche 14 mai 2017 à 14h30
    Mardi 16 mai 2017 à 20h30

    Lire la suite

    A partir de 11 euros

CONCOURS OPÉRA RAYMOND DUFFAUT JEUNES ESPOIRS 2017

Vous avez entre 16 et 26 ans soyez audacieux !
> Règlement du concours #cjeopera 2017 – Opéra Grand Avignon

L’ombre de Venceslao

  • Dates
Vendredi 10 mars 2017 à 20h30
Dimanche 12 mars 2017 à 14h30
  • Infos pratiques
  • Tarifs : A partir de 6 euros
  • Durée : 2h00

    Conférence au Foyer du Public
    par Philippe Gut
    > Samedi 4 mars à 17h

    Patch Culture

 
 

Opéra de Martin Matalon
Livret de Jorge Lavelli
d’après la pièce de Copi
(Éditions musicales Billaudot)

 
Direction musicale :
Ernest Martinez-Izquierdo
Mise en scène et adaptation du livret :
Jorge Lavelli
Collaboration artistique : :
Dominique Poulange
Décors : Ricardo Sanchez-Cuerda
Costumes : Francesco Zito
Lumières : Jean Lapeyre
 
China : Estelle Poscio
Mechita : Sarah Laulan
 
Venceslao : Thibaut Desplantes
Rogelio : Ziad Nehme
Largui : Mathieu Gardon
Coco Pellegrini : Jorge Rodriguez
Le Perroquet : David Maisse
Le Singe : Ismaël Ruggiero
Gueule de Rat : Germain Nayl
 
Bandonéonistes : Anthony Millet, Max Bonnay
Guillaume Hodeau, Victor Villena
 
 
Pour son troisième projet, le Centre Français de Promotion Lyrique se lance dans la création d’un opéra contemporain en passant commande à Martin Matalon, compositeur argentin vivant en France. L’Ombre de Venceslao est une pièce écrite en 1978 par Copi, créée en 1999 au Théâtre de la Tempête, dans une mise en scène de Jorge Lavelli qui en a assuré la traduction française avec Dominique Poulange et à partir de laquelle il a écrit le livret de l’opéra. Trente ans après sa disparition, on continue à associer Copi à sa « femme assise » qui fit sa renommée comme dessinateur au Nouvel Observateur à partir du milieu des années 60. Cet argentin de naissance avait alors fait de Paris sa ville d’adoption. Dessinateur, romancier et dramaturge, il s’entoura d’amis fidèles comme Jorge Lavelli, Jérôme Savary, Alfredo Arias… pour proposer un théâtre inclassable, déjanté, comique jusque dans ses aspects les plus sombres et profonds.
 
A partir de l’inspiration populaire de la pièce de Copi et de ses propres citations musicales, Jorge Lavelli a proposé à Martin Matalon de revisiter leurs origines argentines communes en utilisant aussi l’instrument phare du tango avec un quatuor de bandonéonistes qui, en scène, interprètent un interlude musical. Martin Matalon les intègre à l’orchestre et fait également intervenir un léger dispositif de musique électronique qui se mêle aux sonorités de l’orchestre. Pour son dispositif scénique, Lavelli a imaginé un espace dépouillé, capable d’accueillir l’humour, la grâce et la noirceur des situations de Copi et ses personnages solitaires, perdus dans l’adversité de la nature : « des êtres sensibles, attachés aux exigences primitives de la sexualité et des sentiments, projetés dans une éternelle errance et cherchant à atteindre le bonheur. Ce bonheur, à la fois pathétique et dérisoire, qu’on serait heureux d’attraper par la queue ».
 
 
Création à Avignon
Nouvelle production

Avec le soutien de la Caisse des Dépôts, de la Fondation Orange
mécènes principaux
du Fonds de Création Lyrique et du Ministère de la Culture
et de la Communication

En co-production avec le Centre Français de Promotion Lyrique
l’Opéra National de Bordeaux, le Centre Lyrique Clermont-Auvergne
l’Opéra de Marseille, l’Opéra Orchestre National Montpellier Languedoc-Roussillon, l’Opéra de Reims, l’Opéra de Rennes
l’Opéra de Toulon Provence-Méditerranée, le Théâtre du Capitole de Toulouse, le Teatro Municipal de Santiago du Chili, le Teatro Colon de Buenos Aires et le Grame (centre national de création musicale de Lyon)

En partenariat avec France 3 et France Musique
 
Bande annonce L’Ombre de Venceslao disponible ICI

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nom*
  • E-mail*
  • Site web
  • Message*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.