Site officiel de l'Opéra Grand Avignon
  • LA VEUVE JOYEUSE LEHÁR
    LA VEUVE JOYEUSE

    Dimanche 27 Décembre à 14h30
    Jeudi 31 Décembre à 20h30

    Lire la suite

    À partir de 15 euros

  • (Ré)Ouverture - Saison 2020/2021 - Le programme
    Programme de la saison

  • Le Feuillet de l’Opéra

    Blog signé Marianne Millet

Cher Public,

Bonjour à toutes et à tous,
 
Dans le cadre des décisions annoncées par le Président de la République le 24 novembre dernier, l’Opéra Grand Avignon a le plaisir de se préparer à ouvrir à nouveau ses salles aux spectateurs, à partir du mardi 15 décembre.
 
Cependant, nous vous informons que les trois spectacles ci-dessous sont annulés : (suite…)

[EN LIVE] L’HISTOIRE DU SOLDAT

  • Dates
Samedi 14 Novembre à 16h
  • Infos pratiques
  • Tarifs : GRATUIT
  • L'Autre Scène (Vedène)
    Durée : 1h
    À partir de 6 ans

Après les dernières annonces du Président de la République, l’Opéra Grand Avignon poursuit son activité de création artistique autour de ses productions.
Certes l’accueil du public ne pouvant se faire dans les salles pour les représentations, l’Opéra Grand Avignon invitent les publics à se connecter sur operagrandavignon.fr et sur la chaine YouTube de l’Opéra Grand Avignon pour suivre le spectacle en direct et gratuitement :

 

Chorégraphie et costumes
Eugénie Andrin
Décors et lumières
Laurent Castaingt

« Réunissant musique, texte et pantomime, L’Histoire du Soldat est une oeuvre particulière. Une oeuvre qui peut paraître « désuète » au premier abord, de par son vieux français et ses mots scandés au rythme de la musique. En m’immergeant au coeur de l’histoire de ce jeune homme, éternel insatisfait, j’ai réalisé que la forme était peut-être passée de mode, mais le fond, lui, restait intemporel. Je me suis alors posée la question de la façon dont je pouvais actualiser l’histoire du soldat qui vend son violon (représentant son âme) au Diable, pour avoir plus de richesse en échange. Il faut en effet se replonger dans le contexte de l’époque : Stravinsky a composé l’oeuvre en 1917, alors que la première guerre mondiale battait son plein. Le monde militaire autrefois si présent, paraît aujourd’hui bien éloigné de notre société actuelle. J’ai donc pris le parti de faire jouer l’intrigue dans une chambre d’enfant.
L’histoire se déroule dans les années 1950. Le réveil sonne, un jeune garçon se lève de son lit et va jouer avec ses petits soldats, si bien qu’on est plongé dans son imaginaire d’enfant. Le Diable est un clown-peluche qui s’anime, sa fiancée, une poupée de porcelaine et la princesse, Marilyn Monroe, l’actrice dont il est secrètement amoureux, tout droit sortie d’une affiche placardée dans sa chambre. Cependant, la scène se répète. Le réveil sonne à nouveau, puis encore et encore… Les jouets animés deviennent inquiétants. Sommes-nous dans son univers ludique ou est-ce un cauchemar ? Et l’histoire de ce jeune homme qui se perd car il ne se satisfait de rien, devient à nouveau très actuelle ». Eugénie Andrin
 
Le petit garçon (le Soldat) Anthony Beignard
Le Clown (le Diable) Ari Soto
Marilyn Monroe (la Princesse) Anne-Sophie Boutant
La poupée (La fiancée) Aurélie Garros
Le fiancé Paul Gouven
La mère Noémie Fernandes
Les soldats et les villageois
Anne-Sophie Boutant
Noémie Fernandes
Aurélie Garros, Paul Gouven

Les cartes à jouer
et les danseurs
Noémie Fernandes
Aurélie Garros, Paul Gouven

 
Ballet de l’Opéra Grand Avignon
Nouvelle production de l’Opéra Grand Avignon

vos commentaires

  • Posté le : 14/11/2020, 15:08

    Par HERVIEUX

    Bonjour à tous,
    J’attendais ce moment avec impatience après les annulations du printemps… Ce sera en vidéo!
    Surtout ne lâchez rien, j’ai eu le bonheur et l’honneur de participer au programme danse avec l’institut Sainte Catherine. L’émotion est toujours aussi vive, vous m’avez tant apporté! Je ne serai jamais danseuse étoile mais vous m’avez donné suffisamment d’assurance pour regarder vers l’avenir malgré la maladie. J’ai transformé cet essai en passant un CAP pâtissier CAP en candidate libre.
    A bientôt de vous revoir, je pense bien à vous cet après-midi.
    Bien amicalement, Valérie

  • Posté le : 14/11/2020, 18:05

    Par MAYE

    Un grand merci de nous avoir permis d’assister au beau spectacle de L’histoire du soldat. Il ne manque « que » la magie de la salle et du direct, et les bruits de pas des salutations finales restent silencieux, nous laissant un pincement au coeur, avec le regret et la frustration de ne pas pouvoir vous applaudir. En attendant le plaisir de vous retrouver très bientôt, nous vous encourageons à faire vivre ce qui nous est si essentiel : l’art et la beauté…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nom*
  • E-mail*
  • Site web
  • Message*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.