Site officiel de l'Opéra Grand Avignon
  • DEVENEZ MÉCÈNE et participez au financement des nouveaux fauteuils de la Grande Salle de l’Opéra Grand Avignon !

    Lire la suite

    à partir de 500 euros

  • Le Feuillet de l’Opéra

    Blog signé Marianne Millet

Infos Billetterie

 
Chers spectateurs,
 
Bien que la Billetterie de l’Opéra Grand Avignon reste physiquement fermée jusqu’à nouvel ordre, notre équipe est de retour depuis le 18 mai pour traiter les nombreuses demandes de remboursement liées à l’annulation notre fin de saison 2019-20.
Il s’agit d’un travail conséquent, qui ne permet malheureusement pas de vous accueillir à l’Espace Vaucluse.
Cependant, nous tenons à renouer le contact avec vous et, à partir du jeudi 4 juin 2020, l’équipe de la Billetterie de l’Opéra assurera une permanence téléphonique du lundi au vendredi de 10h à 12h puis de 14h à 16h, au 04 90 14 26 40.
 
Si vous avez déjà envoyé votre demande de remboursement par courrier ou mail, nous vous assurons que son traitement est en cours et vous remercions de votre patience.
 
Rappel des modalités de remboursement
Merci d’envoyer votre demande de remboursement en scannant vos billets et/ou en nous transmettant vos mails de confirmations de réservations, sans oublier votre RIB, à l’adresse suivante : billetterie.opera@grandavignon.fr
Les demandes de remboursement sont traitées par ordre chronologique d’arrivée.
Afin de ne pas en ralentir le traitement, merci de ne pas envoyer de mails additionnels à la Billetterie.
 
Merci, chers spectateurs, de votre compréhension !
A très bientôt !
 
Le service communication de l’Opéra Grand Avignon

Le tréfonds de l’âme russe

  • Dates
Vendredi 11 octobre à 20h30
  • Infos pratiques
  • Tarifs : À partir de 5 euros
  • Opéra Confluence
    Durée 1h30

Samuel Jean direction
Abdel Rahman El Bacha piano
Orchestre Régional Avignon-Provence

Romberg
Quendi pour orchestre
Prokoviev
Concerto n°3 pour piano et orchestre
Tchaïkovski
Symphonie n°4
 
Avec sa Quatrième Symphonie, Tchaïkovski inaugure la puissante trilogie finale dans laquelle il confie son mal-être. S’ouvrant sur une fanfare tragique qui retentit tel un terrible appel, elle comprend des pages inoubliables. Quelque cinquante ans plus tard, Prokofiev, qui a fui la Révolution, crée son Troisième Concerto pour piano aux États-Unis. Ce monument du répertoire, imprégné d’esprit éminemment russe et traversé de mouvements fulgurants, est interprété par ce musicien d’exception qu’est Abdel Rahman El Bacha.
Le concert s’ouvre fort opportunément par un poème symphonique du compositeur norvégien Martin Romberg, inspiré de l’auteur du Seigneur des Anneaux, Tolkien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nom*
  • E-mail*
  • Site web
  • Message*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.