Site officiel de l'Opéra Grand Avignon
  • Programme de la saison 2019 2020 : Fraternité
    Programme de la saison

  • DEVENEZ MÉCÈNE et participez au financement des nouveaux fauteuils de la Grande Salle de l’Opéra Grand Avignon !

    Lire la suite

    à partir de 500 euros

  • Scaramouche
    Scaramouche

    Dimanche 1er décembre à 14h30

    Lire la suite

    À partir de 10 euros

  • Le Feuillet de l’Opéra

    Blog signé Marianne Millet

La Périchole

  • Dates
Vendredi 8 novembre à 20h30
Dimanche 10 novembre à 14h30
  • Infos pratiques
  • Tarifs : À partir de 13 euros
  • Opéra Confluence
    Durée 3h

Opéra-bouffe en trois actes de Jacques Offenbach
Livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy
D’après la pièce de Prosper Mérimée Le Carrosse du Saint-Sacrement

Direction musicale Samuel Jean
Mise en scène, décors et lumières Eric Chevalier
Chorégraphe Eric Belaud
Costumes Opéra Grand Avignon
 
La Périchole Marie Karall
Guadanela / Manuelita Ludivine Gombert
Berginella / Brambilla Roxane Chalard
Mastrilla / Frasquinella Christine Craipeau
Ninetta Marie Simoneau
Piquillo Pierre Derhet
Le vice-roi Don Andrès de Ribeira Philippe Ermelier
Don Miguel de Panatellas Enguerrand de Hys
Don Pedro de Hinoyosa Ugo Rabec
Le Marquis de Tarapote Alain Iltis
Le vieux Prisonnier Jean-Claude Calon
Le premier notaire Olivier Montmory
Le deuxième notaire Pierre-Antoine Chaumien
Le geôlier Xavier Seince
Un gros buveur Saeid Alkhouri
Un maigre buveur Pascal Canitrot
Un courtisan Julien Desplantes
L’huissier Thibault Jullien
 
Orchestre Régional Avignon-Provence
Chœur de l’Opéra Grand Avignon

 
Pendant le Second Empire, le trio composé d’Offenbach, Meilhac et Halévy a toujours fait œuvre de « poil à gratter » du pouvoir. Les opéras-bouffe La Belle Hélène ou Barbe-Bleue en sont le témoignage flagrant. En 1868, La Périchole, sous des dehors plus littéraires (c’est Mérimée, l’inspirateur de Carmen et l’ami du pouvoir qui, le premier, a donné vie à la protagoniste en la portant sur scène en 1829 avec Le carrosse du Saint-Sacrement), conte l’histoire d’une chanteuse des rues qui accepte de devenir la maîtresse d’un puissant pour sortir de la misère et de la faim. Sombre image de la condition des artistes d’alors. Cependant, la satire n’est jamais loin et les serviles courtisans du Vice-roi sont montrés sous leur aspect le plus ridicule. Périchole, envers et contre tous, saura défendre sa liberté de femme et d’artiste !
Le personnage de Périchole est inspirée de l’actrice péruvienne Micaela Villegas (1748-1819). Maîtresse pendant quatorze ans du Vice-roi du Pérou, elle fut surnommée « perra chola » (chienne de métisse). Fin morale : pendant les dernières années de sa vie, elle se consacra à la prière et à la charité sous l’habit des carmélites. Eric Chevalier

 
Nouvelle production de l’Opéra Grand Avignon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nom*
  • E-mail*
  • Site web
  • Message*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.