Site officiel de l'Opéra Grand Avignon
  • DEVENEZ MÉCÈNE et participez au financement des nouveaux fauteuils de la Grande Salle de l’Opéra Grand Avignon !

    Lire la suite

    à partir de 500 euros

  • Le Feuillet de l’Opéra

    Blog signé Marianne Millet

Infos Billetterie

 
Chers spectateurs,
 
Bien que la Billetterie de l’Opéra Grand Avignon reste physiquement fermée jusqu’à nouvel ordre, notre équipe est de retour depuis le 18 mai pour traiter les nombreuses demandes de remboursement liées à l’annulation notre fin de saison 2019-20.
Il s’agit d’un travail conséquent, qui ne permet malheureusement pas de vous accueillir à l’Espace Vaucluse.
Cependant, nous tenons à renouer le contact avec vous et, à partir du jeudi 4 juin 2020, l’équipe de la Billetterie de l’Opéra assurera une permanence téléphonique du lundi au vendredi de 10h à 12h puis de 14h à 16h, au 04 90 14 26 40.
 
Si vous avez déjà envoyé votre demande de remboursement par courrier ou mail, nous vous assurons que son traitement est en cours et vous remercions de votre patience.
 
Rappel des modalités de remboursement
Merci d’envoyer votre demande de remboursement en scannant vos billets et/ou en nous transmettant vos mails de confirmations de réservations, sans oublier votre RIB, à l’adresse suivante : billetterie.opera@grandavignon.fr
Les demandes de remboursement sont traitées par ordre chronologique d’arrivée.
Afin de ne pas en ralentir le traitement, merci de ne pas envoyer de mails additionnels à la Billetterie.
 
Merci, chers spectateurs, de votre compréhension !
A très bientôt !
 
Le service communication de l’Opéra Grand Avignon

Ein Deutsches Requiem

  • Dates
Vendredi 31 janvier à 20h30
  • Infos pratiques
  • Tarifs : À partir de 8 euros
  • Notre-Dame des Doms
    Avignon
    Durée 1h30

 

Johannes Brahms
Caroline Semont-Gaulon direction

Ludivine Gombert soprano
Philippe-Nicolas Martin baryton
 
Jean-Pierre Lecauday orgue
Chœur Êkhô (Site web)
 
Jalon essentiel du répertoire choral germanique, Un requiem allemand est peut-être la partition la plus dramatique de Brahms. On peut le considérer comme une méditation sur la mort, qui vient ici en contrepoint au cycle des symphonies interprété par l’Orchestre National de France et son directeur musical.
 
En coréalisation avec Musique Sacrée et Orgue en Avignon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Nom*
  • E-mail*
  • Site web
  • Message*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.