Site officiel de l'Opéra Grand Avignon
  • DEVENEZ MÉCÈNE et participez au financement des nouveaux fauteuils de la Grande Salle de l’Opéra Grand Avignon !

    Lire la suite

    à partir de 500 euros

  • Le Feuillet de l’Opéra

    Blog signé Marianne Millet

Infos Billetterie

 
Chers spectateurs,
 
Bien que la Billetterie de l’Opéra Grand Avignon reste physiquement fermée jusqu’à nouvel ordre, notre équipe est de retour depuis le 18 mai pour traiter les nombreuses demandes de remboursement liées à l’annulation notre fin de saison 2019-20.
Il s’agit d’un travail conséquent, qui ne permet malheureusement pas de vous accueillir à l’Espace Vaucluse.
Cependant, nous tenons à renouer le contact avec vous et, à partir du jeudi 4 juin 2020, l’équipe de la Billetterie de l’Opéra assurera une permanence téléphonique du lundi au vendredi de 10h à 12h puis de 14h à 16h, au 04 90 14 26 40.
 
Si vous avez déjà envoyé votre demande de remboursement par courrier ou mail, nous vous assurons que son traitement est en cours et vous remercions de votre patience.
 
Rappel des modalités de remboursement
Merci d’envoyer votre demande de remboursement en scannant vos billets et/ou en nous transmettant vos mails de confirmations de réservations, sans oublier votre RIB, à l’adresse suivante : billetterie.opera@grandavignon.fr
Les demandes de remboursement sont traitées par ordre chronologique d’arrivée.
Afin de ne pas en ralentir le traitement, merci de ne pas envoyer de mails additionnels à la Billetterie.
 
Merci, chers spectateurs, de votre compréhension !
A très bientôt !
 
Le service communication de l’Opéra Grand Avignon

Enfanté par l’oubli

Date / Heure
Date(s) - 17/10/2019
20:30 - 22:00

Emplacement
Opéra Confluence

Catégories


 

Musique de Dominique Lièvre
Textes de Ada Bonora
Éric Breton direction

avec
Coline Dutilleul mezzo-soprano
Ada Bonora récitante
Orchestre Régional Avignon-Provence
 
Mettre en écho les Kindertotenlieder de Gustave Mahler avec les poèmes de Ada Bonora, c’est un peu pour moi, appeler l’aurore avec son cortège de peur issue de cette nuit où les hommes ivres de leur image en oublient la fragilité et la beauté de l’enfance.
L’idée de croiser cette œuvre majeure de Mahler en en faisant une adaptation pour orchestre à cordes, harpe et mezzo-soprano avec cette création en forme de cycle appelant dans chacun de ses gestes un prénom d’enfant comme pour nous rappeler que partout et constamment dans notre monde contemporain, on tue, condamne, maltraite, ignore, notre propre avenir, est pour moi une nécessité. Omar, Awa, Ismaël, Zayane, Tierno, Nouh, Sanjukta, autant de prénoms d’enfants qui résonnent dans cette fin de nuit dont l’aube tarde à arriver ! Dominique Lièvre
 
 
Nouvelle production de l’Opéra Grand Avignon
 

Enfanté dans l'oubli

Enfanté dans l’oubli